Une motion vient d’être déposée par le conseiller national Roger Nordmann, signée par 28 autres élus, qui propose l’interdiction aux Suisses d’utiliser le Bitcoin et les protocoles cryptographiques ouverts, pour lutter contre les piratages informatiques et leurs rançons.