Des smartphones? Quels smartphones? La semaine passée se tenait à Barcelone le Mobile World Congress, plus grand salon mondial de la téléphonie mobile. Et force est de constater que les smartphones se sont faits extrêmement discrets lors de cette édition. Samsung, LG ou encore Sony ont bien essayé de mettre en avant leurs derniers modèles. Sans succès. Ce sont plutôt les accessoires liés à la réalité virtuelle qui ont été les stars de ce salon. Sans que l’on soit totalement certain que casques immersifs et caméras capables de filmer à 360 degrés touchent, dans les mois à venir, un large public.

Samsung avait tenté, tout au début du salon, d’attirer l’attention en dévoilant ses futurs smartphones haut de gamme S7 et S7 Edge. Ils seront commercialisés en Suisse le 11 mars et sont une simple évolution des modèles précédents avec une puissance accrue, un écran de meilleure qualité, un écran davantage personnalisable et la possibilité de les charger par induction. Ces téléphones ont vite été éclipsés par le show lié à la réalité virtuelle. Samsung a présenté à nouveau son casque VR, déjà dévoilé lors du salon CES de Las Vegas. Cet accessoire permettant une plongée totale dans la réalité virtuelle sera en particulier vendu avec les modèles S7 et S7 Edge, pour 100 francs de plus. Samsung lancera aussi une caméra, la Gear 360, capable, grâce à deux capteurs, de filmer à 360 degrés. Son prix et sa date de lancement sont encore inconnus en Suisse, mais cela ne devrait être qu’une question de semaines. Le but sera de filmer des séquences avec cette caméra et de les diffuser sur le casque via le smartphone. C’est dans le cadre de la présentation du casque que Mark Zuckerberg, le fondateur et directeur de Facebook, a fait une apparition remarquée. Le réseau social veut s’imposer comme la plateforme de visionnement mondiale pour les vidéos prises à 360 degrés.

LG tente sa chance

LG a tenté de répliquer en dévoilant lui aussi un casque et une caméra. Le casque de réalité virtuelle s’apparente en fait davantage à une paire de lunettes, vu les tests mis en ligne, le côté immersif n’étant pas total. Le LG 360 VR n’a donc pas totalement convaincu. Il devrait fonctionner avec le G5, dernier smartphone du fabricant sud-coréen. Sony mise de son côté sur un casque destiné à être lié à sa PlayStation. Il devrait être lancé cet automne et coûter plusieurs centaines de francs.

Le cabinet CCS Insight prévoit des ventes d’accessoires de «réalité virtuelle» qui explosent, passant de quelque 2,2 millions d’appareils en 2015 à 20 en 2018, la plupart compatibles avec des smartphones. Mais même avec 20 millions d’accessoires vendus, ce ne sera qu’une fraction des possesseurs de smartphones qui utiliseront ces casques, dont les premières versions ne sont pas totalement convaincantes.

Du déjà-vu

Les autres innovations présentées à Barcelone avaient pour la plupart déjà été dévoilées les années précédentes. Ainsi, plusieurs chargeurs à induction ont été présentés, mais rien ne garantit leur succès commercial. Il y a plusieurs années, Nokia avait proposé son propre chargeur de ce type, sans succès.
Toujours dans le secteur de la téléphonie mobile, la 5G devrait être en service d’ici à 2020 environ. Mais il est d’ores et déjà quasi certain que les consommateurs ne percevront pas la différence, tant les opérateurs parviennent à perfectionner les technologies actuelles pour sans cesse les faire évoluer. Les débits offerts par l’actuelle 4G pour accéder à Internet sont régulièrement améliorés et de nombreux consommateurs peinent à remarquer la différence entre la connexion en Wi-Fi et via le réseau de téléphonie mobile.