Les turbulences font le bonheur des négociants en matières premières, qui s’épanouissent avec la fluctuation des prix. Qu’il s’agisse de la crise de 2009, de l’effondrement des prix durant l’été 2014 ou des années de pandémie, les traders ont réalisé des profits record. La guerre en Ukraine est à nouveau synonyme d’opportunités, pour autant que l’on ait les reins solides et que l’on soit prêt à prendre des risques.