La baisse substantielle et durable de la volatilité sur les marchés des actions perdure depuis plus de 12 mois. Dans ce contexte, si les produits structurés vendant de la volatilité perdent évidemment en attractivité, ceux qui en achètent bénéficient en revanche de cette anémie. Le faible niveau des taux prétérite également certaines stratégies sur le franc suisse. Il reste néanmoins des produits de placement très intéressants tant sur la plus-value structurée, que sur l'effet de diversification du portefeuille. Nous en décrivons trois ici, à titre d'exemple.

Le premier est orienté sur l'or dont le cours, volatil ces derniers mois, nous permet d'offrir le placement suivant: Une Two Chance Note à un an en dollars. La Note offre un coupon élevé de 9% tant que l'or traite entre 403 et 463 dollars l'once. Si ce cours devait sortir de ces barrières, une seconde chance de coupon (7%) est possible tant que l'once traite soit entre 433 et 493 dollars, soit entre 373 et 433.

Un second placement sont les Barrier Reverse Convertibles sur multi-actions en francs suisses sur un an, avec des coupons qui vont de 6 à 7,25% selon le choix des trois actions sous-jacentes. Les barrières sont un peu plus hautes que l'année passée, mais entre 78% et 82%, ces produits restent séduisants. Ce placement vous offre le coupon cité et le capital reste entièrement protégé tant qu'aucune des actions n'a touché la barrière mentionnée.

Pour terminer, le marché actions européen restant attractif, nous proposons un Butterfly Certificate Plus. Il s'agit d'un placement orienté sur le DJ Euro Stoxx en Euro à cinq ans. L'objectif est non seulement de suivre la hausse de l'indice, mais également de bloquer la performance de 20% qui, une fois atteinte, reste acquise quelle que soit l'évolution subséquente. Il suffit dès lors que l'indice dépasse une fois le niveau de lock-in de 120% pour que le rendement de 20% soit capturé. Ce niveau atteint, l'investisseur bénéficie de la performance quelle qu'elle soit, positive ou négative, au-delà de cette barre. Si ce n'est pas le cas, le capital reste tout de même entièrement protégé tant que l'indice ne passe pas en dessous de 70% du niveau initial.

Ces exemples démontrent qu'il existe encore bien des possibilités, pour autant que l'on veuille bien sortir des sentiers battus.