Et de… 25. Mai aura été synonyme d’agrandissement pour Acrotec. Après l’annonce du rachat du spécialiste français de l’usinage laser Microweld au début du mois – qui avait fait passer son portefeuille à 23 entreprises –, le groupe de sous-traitance mécanique jurassien communique lundi l’acquisition de deux nouvelles sociétés: EasyDec et PoliTrempe.

Toutes deux sont installées dans le Jura. La première, à Delémont, exerce depuis 2004 dans le domaine du décolletage horloger et emploie une cinquantaine de personnes. Elle sera intégrée à un nouveau «pôle de micro-décolletage horloger». La seconde, à Courrendlin, est active depuis 2008 dans le traitement et la terminaison de micro-composants horlogers haut de gamme. Elle compte une quarantaine de collaborateurs.