Le groupe biotechnologique bâlois Actelion a annoncé lundi matin son intention de racheter la compagnie biopharmaceutique américaine Cotherix. Montant de l'opération: 420 millions de dollars (525 millions de francs) pour une société dont la capitalisation boursière, en forte hausse depuis début novembre (+82,54%), se situe à un peu plus de 321 millions de dollars.

Actelion propose 13,50 dollars pour chaque action Cotherix. La prime proposée aux actionnaires, calculée sur la base du cours affiché par l'entreprise californienne vendredi soir, se monte à 21%. Alors que la transaction devrait être finalisée dans le courant du premier trimestre 2007, la direction et le conseil d'administration de Cotherix ont déjà accepté de céder leurs titres, soit 32% du capital de la société. Concernant les actions restantes, une offre publique d'achat (OPA) est attendue pour le 8 décembre 2006.

«Actelion entretient une relation de longue date avec Cotherix, développée par un intérêt commun pour le traitement de l'hypertension artérielle pulmonaire», peut-on lire dans un communiqué de l'entreprise basée à Allschwil. Celle-ci s'attend notamment à ce que le Ventavis, produit phare de Cotherix et seul médicament homologué aux Etats-Unis pour lutter contre cette maladie, lui procure un chiffre d'affaires de 125 millions de francs en 2007. Des synergies sont aussi en ligne de mire. Actelion, également actif dans le secteur des maladies pulmonaires avec son produit Tracleer, souhaite en effet collaborer avec les équipes de développement de Cotherix dans le but d'améliorer ses traitements.

Au cours de l'année 2006 (bénéfice net en hausse de 70% et chiffre d'affaires en augmentation de 43% sur les trois premiers trimestres), l'action Actelion a progressé de 88%, dépassant son sommet historique de septembre 2000 le 31 octobre dernier.