Roche a ouvert la voie avec l’homologation du Kadcyla aux Etats-Unis en 2013. Développé par la société californienne Genentech, rachetée en 2009, ce traitement est administré pour lutter contre certains cancers du sein particulièrement agressifs.