Adecco a réalisé un «solide» premier trimestre 2012. Le numéro un mondial du placement de personnel a vu son bénéfice net grimper de 12% par rapport aux trois premiers mois de 2011, à 112 millions d’euros (134,5 millions de francs).

Son chiffre d’affaires a crû de 2% (+1% en monnaies locales), à 5,035 milliards d’euros, a précisé mardi l’entreprise zurichoise d’origine vaudoise. Sur le plan opérationnel, le résultat avant intérêts, impôts et amortissements (EBITA) a augmenté de 6% (+4%), à 182 millions.

«Nous avons bien démarré l’année», a estimé le directeur général Patrick de Maeseneire, cité dans le communiqué. «Le chiffre d’affaires au premier trimestre 2012 est quasiment au même niveau qu’au premier trimestre 2011, un résultat solide au regard des vents contraires économiques auxquels nous faisons face en Europe», a-t-il ajouté.

S’agissant des perspectives, le groupe vise toujours une marge brute EBITA supérieure à 5,5%. Son objectif est de maintenir un strict contrôle des coûts, en se concentrant sur des opportunités de croissance rentables, selon le directeur général Patrick de Maeseneire.