Deux mois après son retour aux affaires, Klaus Jacobs a redonné des couleurs à Adecco lundi. Le leader mondial du travail temporaire réalise sa plus importante acquisition depuis cinq ans en lançant une offre publique d'achat (OPA) sur le groupe allemand Deutscher Industrie Service (DIS), valorisé à 981 millions de francs.

Surtout, l'homme d'affaires estime que DIS possède «la meilleure équipe de direction de toute la branche». C'est pourquoi il déniche également chez le spécialiste allemand le futur CEO d'Adecco, poste qu'il occupe ad interim depuis le départ de Jérôme Caille, ainsi qu'un nouveau chef des finances.

Le futur patron d'Adecco se nomme Dieter Scheiff. Agé de 53ans, l'actuel président de la direction de DIS a fait ses armes chez 3M puis Johnson & Johnson. Selon lui, l'opération annoncée lundi permettra à Adecco de «participer activement à la consolidation imminente» qui se profile dans le secteur.