Sa vitesse va forcément changer, Decathlon va ralentir. Trois ans après l’ouverture de son premier magasin à Marin (NE), le groupe français compte déjà 23 points de vente dans le pays. Et bientôt 24, avec l’ouverture en novembre dans le centre Westside, à côté de Berne. De Genève à Coire, en passant par Bienne ou Conthey, mais aussi Onnens, où se trouve sa centrale logistique: cette fois-ci, Decathlon est installé. Ce déploiement express a été rendu possible par la reprise des enseignes Athleticum, en 2018.

Place désormais à la deuxième phase, annonce Adrien Lagache, responsable du développement de Decathlon en Suisse. Une deuxième phase qui sera moins spectaculaire, mais qui peut servir de test à tout un groupe présent dans une cinquantaine de pays. A l’image de son récent partenariat avec la FNAC, il s’agit désormais d’écouler certains produits via des magasins tiers, mais aussi, bientôt, d’avoir des magasins de sport franchisés hors des grands centres.