La mesure avait déjà été annoncée fin août. Elle est motivée par l’effondrement du marché des disques optiques, a rappelé Adval Tech. Un plan social a été mis en place pour les personnes concernées, affirme la société.

Actif dans les composants automobiles et pour biens de consommation ainsi que l’outillage pour l’industrie médicale, Adval Tech a vu tous ses marchés minés par la crise économique à de degrés divers. Il a aggravé sa perte au 1er semestre à 13,4 millions de francs, après un déficit de 9,7 millions au 2e semestre 2008.

Le groupe, qui exploite aussi des sites de production en Allemagne, en Asie et en Europe de l’Est, avait déjà fortement réduit ses effectifs. Fin juin, ils s’inscrivaient à 2643 postes, soit près de 700 de moins qu’un an plus tôt.