Encore un front contre la Chine. Ses entreprises publiques sont dans le collimateur de nombreux membres de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Les Etats-Unis, l’Union européenne (UE) et leurs alliés les accusent de concurrence déloyale. Dans le cadre de réformes envisagées de l’organisation, ils réclament de nouvelles règles en la matière.

Lire également: Chine: Joe Biden fera comme Donald Trump