Conférences

A Aix, la confiance au cœur de l’économie

Les Rencontres économiques annuelles d’Aix-en-Provence s’ouvrent ce vendredi autour d’un thème presque provocateur en ces temps de guerre commerciale: «Renouer avec la confiance!» Invitée, Christine Lagarde, future patronne de la Banque centrale européenne, a annulé sa venue

Définir les Rencontres économiques d’Aix-en-Provence, où le gratin des économistes français et une belle brochette de patrons se retrouvent chaque année pour le premier week-end de juillet, n’est pas chose facile. Jean-Hervé Lorenzi, le président du Cercle des économistes, organisateur de la manifestation, a donc troussé une formule: «Aix est un moment «académico-business», le premier en Europe» explique-t-il, quelques heures avant de quitter Paris pour rejoindre ses troupes. Seul bémol de cette édition, le désistement de dernière minute d’une habituée de marque: Christine Lagarde, future patronne de la Banque centrale européenne.

Evénement académique, parce que les universitaires y affluent. Evénement business, parce que l’occasion d’y rencontrer ses pairs sous le soleil aixois fait de ce week-end une sorte de mini-Davos. Sur fond de festival d’art lyrique et d’opéra chaque soirée: «L’ouverture sur l’international est essentielle et j’ai écrit en ce sens à plusieurs grands patrons suisses, dont ceux de Nestlé et de Credit Suisse, poursuit Jean-Hervé Lorenzi. Quand je vois le formidable succès de l’EPFL, là aussi à cheval entre recherche et business, je me dis que nous avons une approche commune à exploiter.» L’idée du Cercle des économistes est d’accueillir davantage de personnalités helvétiques aux prochaines rencontres. Message transmis…