Logitech, c’est lui. Enfin, presque. Alastair Curtis, 51 ans, est designer en chef du fabricant de périphériques depuis 2013. Cet Anglais de l’ombre, quasi inconnu du grand public, est tout simplement l’homme qui a sauvé Logitech. Arrivé un an avant lui à la tête du fabricant de périphériques, Bracken Darrell a eu l’idée de modifier la façon dont la société concevait ses produits en engageant Alastair Curtis. En l’embauchant, le directeur général n’avait alors pas grand-chose à perdre. Les ventes de Logitech s’effondraient, l’action était en chute libre et le futur du groupe semblait terriblement sombre. Bracken Darrell s’est dit qu’avec le chef du design chez Nokia – c’était d’ailleurs lui qui avait imaginé le look du modèle 3210 devenu culte –, il misait sur la bonne personne.

Notre interview de Bracken Darrell en 2018: «Logitech prend davantage de risques»