Internet

Amazon crée des milliardaires en Chine

Les parkas de Kevin Chiu se vendent comme des petits pains sur le portail américain d’e-commerce. Il fait partie des nombreux entrepreneurs chinois qui profitent de la plateforme pour vendre directement aux consommateurs occidentaux

C’est une parka vert olive légèrement oversize, avec de grandes poches et un capuchon bordé de laine. Elle existe aussi en bleu marine, en noir, en crème ou en gris. Et elle vaut 150 francs sur Amazon. Ce manteau est l’œuvre de Kevin Chiu, un petit entrepreneur de 32 ans basé à Jiaxing, une cité rurale au sud de Shanghai. «J’ai quitté mon emploi dans une société d’import-export en 2012 pour lancer un site d’e-commerce appelé Orolay, raconte-t-il. Et comme dans ma région il y a de nombreuses usines fabriquant des produits textiles à base de plumes de canard, j’ai décidé de miser sur une parka.»

Il avait aussi identifié un trou dans le marché. «Je voyais des marques comme Moncler ou Canada Goose vendre leurs manteaux à des prix exorbitants et je savais que je pourrais proposer un produit semblable bien moins cher, car les coûts de production ne sont pas très élevés», détaille-t-il. En Suisse, une parka Moncler vaut environ 825 francs. Pour éviter de mettre tous ses œufs dans le même panier, Kevin Chiu écoule aussi des chapeaux de pêche, des chaises de camping et des armoires sur son magasin Amazon.