Horlogerie

Les Ambassadeurs s'installent à Lucerne pour récupérer la clientèle locale

Le détaillant multimarques ouvre une cinquième enseigne dans l'un des hauts lieux touristiques du pays. «Une plaque tournante de l'industrie horlogère», insiste son directeur, Joachim Ziegler

Voilà presque trente ans que cela n’était pas arrivé: Les Ambassadeurs ouvrent une nouvelle boutique. Après Genève, Zurich St-Moritz et Lugano, le détaillant multimarques a inauguré mercredi une cinquième enseigne à Lucerne.

Sur trois étages et 400m2 de surfaces de ventes, une vingtaine de marques horlogères (Blancpain, Hublot, Jaquet Droz, Tag Heuer ou encore Greubel Forsey) et une dizaine de marques de bijoux (Pomellato, Mikimoto ou Pasquale Bruni) y sont regroupées.

La boutique compte vingt employés. «Lucerne est l’une des plus importantes villes du monde en termes de ventes horlogères. Pour cette industrie, elle représente une plaque tournante au niveau international et local, insiste Joachim Ziegler, le directeur de Les Ambassadeurs. En tant que détaillant suisse, il faut y être». Cela fait d’ailleurs plusieurs années qu’il cherchait la bonne occasion pour y ouvrir un point de vente.

5 millions de visiteurs par an

Pourtant, bien qu’elle se trouve dans l’un des hauts lieux du tourisme helvétique, avec quelque 5 millions de visiteurs par an, cette nouvelle boutique ne s’adresse pas spécifiquement aux clients de passage. «Tout le monde s’intéresse surtout à eux, mais nous pensons qu’il y a un vrai potentiel pour servir la clientèle suisse et locale, qui se sent de moins en moins à l’aise dans les magasins très touristiques», poursuit Joachim Ziegler, rappelant qu’en moyenne, 40% du chiffre d’affaires de ses enseignes sont réalisés grâce à des locaux. «C’est avec eux que l’on peut davantage se démarquer en termes d’accueil, de suivi et des services», ajoute-t-il.

Joachim Ziegler, qui réside à… Lucerne, n’articule pas d’objectifs chiffrés mais «il est évident qu’avec Zurich et Genève, Lucerne doit devenir un pilier».

Publicité