Kudelski ne sort toujours pas des chiffres rouges. Le groupe basé à Cheseaux-sur-Lausanne (VD) et à Phoenix (Arizona) a annoncé mercredi avoir perdu 20,4 millions de dollars lors du premier semestre (20 millions de francs), avec un chiffre d’affaires à 400,6 millions, soit en recul de 10% par rapport à il y a un an. La perte a certes été presque divisée par deux en comparaison avec le premier semestre de 2018, mais les analystes consultés par AWP ne s’attendaient qu’à un déficit de 13,2 millions. Il n’y a aucune raison de paniquer, assure André Kudelski, directeur et l’un des principaux actionnaires du groupe, dont l’action a perdu 66% depuis début 2017.

Le Temps: Kudelski a perdu de l’argent en 2017, en 2018 et lors du premier semestre de 2019. Jugez-vous la situation préoccupante?