Le fabricant bernois de machines-outils Tornos a plongé dans les chiffres rouges en 2009. Avec un chiffre d’affaires brut en recul de 56,5% à 114,4 millions de francs, il boucle sur une perte de 29,6 millions, contre un bénéfice net de 6 millions en 2008 selon son communiqué.

Les entrées de commandes ont pour leur part chuté à 85,5 millions de francs, contre 262,9 millions en 2008. Dans le contexte actuel de crise, Tornos écrit lundi en lever de rideau de sa conférence de presse de bilan qu’il renonce à publier des prévisions chiffrées.

Il table sur une amélioration de la conjoncture pour la seconde moitié de 2010, mais prévoit que l’exercice «restera fortement négatif». Un retournement est toutefois attendu en 2011.

Mikron souffre aussi

Le groupe biennois Mikron s’est enfoncé un peu plus dans les chiffres rouges en 2009. Le fabricant de machines et d’installations a inscrit une perte nette de 32,8 millions de francs, après 13,4 millions un an plus tôt.

La perte opérationnelle a atteint elle aussi 32,8 millions de francs, contre 15,8 millions lors de l’exercice précédent, a indiqué Mikron lundi dans un communiqué. Comme déjà annoncé, le chiffre d’affaires a chuté de 43,2% à 150,1 millions.

Le groupe prévoit une reprise économique modérée cette année, dont il pense pouvoir bénéficier à partir du deuxième semestre. Il table sur une légère amélioration de ses ventes et estime que son résultat opérationnel se rapprochera «nettement» de l’équilibre.