Alors que le groupe japonais Artist House Holdings semble finaliser la reprise de la maison de ventes aux enchères Antiquorum, spécialisée dans l'horlogerie, la justice zurichoise s'intéresse de près à l'actionnariat de cette dernière. Au point que, selon l'hebdomadaire Cash de cette semaine, des perquisitions auraient eu lieu la semaine passée au siège genevois d'Antiquorum.

La justice zurichoise s'intéresserait à la participation de Habsburg Holdings Ltd, une société domiciliée dans les îles Vierges, liée à la déconfiture du groupe Erb. Cotée un temps à la Bourse suisse, la société Habsburg Holdings Ltd a été sortie de la cote à fin 2003 pour non-publication du rapport 2002. Présidée par Rainer Kahrmann, la société comptait dans son conseil d'administration deux administrateurs actuels d'Antiquorum, Osvaldo Patrizzi et Pierre de Mérey. Contacté par Le Temps, Osvaldo Patrizzi, président d'Antiquorum, relativise: «Les éventuels problèmes d'un actionnaire ne peuvent être assimilés à Antiquorum. La vente à Artist House a eu lieu et n'est pas remise en question. En bloquant les 43% d'actions que Habsburg détenait chez Antiquorum, la justice zurichoise entend déterminer si ces actions appartiennent aux créanciers du groupe Erb. Le cas échéant, cela leur offrirait une petite chance de plus.»