Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Une fusion qui prend l'engagement (oath) d'un avenir plus radieux...
© (Getty, Reuters)

Entreprises

AOL + Yahoo! = Oath

La nouvelle entité résultant de la fusion d'AOL et de Yahoo! racheté par le géant des télécoms américain Verizon s'appellera Oath - le serment, d'un futur plus rose. L'emblématique patronne de Yahoo! Marissa Meyer ne sera pas de l'aventure

AOL et Yahoo! vont fusionner dans une nouvelle entité baptisée Oath, après la finalisation du rachat de ce dernier par le géant des télécoms américain Verizon, a indiqué le patron d’AOL dans un tweet.

Le groupe internet américain Yahoo! prévoit de boucler, d'ici la fin juin, la cession de la majorité de ses activités opérationnelles, notamment ses services de publicité en ligne et ses plateformes internet comme Yahoo Mail, Yahoo News ou Tumblr.

L'entreprise qui subsistera doit être rebaptisée Altaba et sera une société d'investissement: elle conservera les actifs financiers non rachetés par Verizon, c'est-à-dire essentiellement la participation de Yahoo! dans le géant chinois du commerce en ligne Alibaba.

Yahoo! vendu au rabais

Yahoo! a dû réduire son prix de vente de cession à 4,5 milliards de dollars (environ le même montant en francs), contre 4,83 milliards de dollars auparavant, après la révélation en septembre dernier de piratages massifs de données subis par des utilisateurs.

Cette cyberattaque, qui avait démarré en 2014, est considérée comme l'une des plus importantes jamais menée dans le monde, avec «au moins 500 millions de comptes», selon le ministère américain de la Justice qui a inculpé en mars quatre personnes, dont deux membres des services secrets russes (FSB). Le Kremlin avait rapidement démenti toute implication.

En décembre, Yahoo! avait admis qu'une autre cyberattaque, en 2013 cette fois, avait frappé plus d'un milliard de ses utilisateurs.

Sans Marissa Meyer

Une fois la transaction achevée avec Verizon, la patronne de Yahoo! quittera le conseil d'administration de l'entreprise et doit être remplacée par Thomas McInerney, 52 ans.

Pionnier d'internet, Yahoo!, fondé en 1994 et qui traverse de grandes difficultés financières, a été un temps la référence en matière de moteur de recherche, affolant les compteurs avec une valorisation boursière de 125 milliards de dollars. Mais la star des années 90 ne s'est jamais remise de l'arrivée de Google qui l'a détrônée et ringardisée.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo economie

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

Candidate au prix SUD de la start-up durable organisé par «Le Temps», la société Oculight est une spin-off de l’EPFL qui propose des aides à la décision dans l’architecture et la construction, aménagement des façades, ouvertures en toitures, choix du mobilier, aménagement des pièces, pour une utilisation intelligente de la lumière naturelle. Interview de sa cofondatrice Marilyne Andersen

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

n/a
© Gabioud Simon (gam)