Le groupe Bon Appétit (ex-Prodega) a réalisé un chiffre d'affaires consolidé brut de 1,672 milliard de francs au premier semestre de 1999, soit une hausse de 5,3% comparé au premier semestre de l'année dernière. Des deux divisions du groupe (Bon Appétit Gastronomie et Usego Hofer Curti), c'est la première qui a enregistré la plus forte croissance, avec une progression de 7,1% de ses ventes à 667 millions de francs (la division «distribution» Usego Hofer Curti, absorbée début mai, a vu son chiffre d'affaires croître de 4,3% à 1,021 milliard de francs). Très bonne performance également pour la SSG (Compagnie suisse de wagons-restaurants) dans le domaine «restaurant & catering» de Bon Appétit Gastronomie. En hausse de 21% à 140,3 millions de francs au premier semestre 1999, les chiffres intègrent pour la première fois les magasins Merkur et le buffet de la gare à Berne.

Pas de surprise pour Jochen Gutbrod, analyste chez Lombard Odier & Cie, en tout cas concernant les résultats de Bon Appétit Gastronomie. L'expert table sur une croissance du bénéfice consolidé du groupe de 15 à 20% pour cette année, et de 10 à 15% jusqu'en 2002. Ce qui amènerait un résultat consolidé de 48 millions de francs en 1999. Le groupe, tout aussi optimiste, s'est déclaré convaincu de l'évolution «réjouissante» de son chiffre d'affaires au deuxième semestre. En 1998, le chiffre d'affaires pro forma avait été de 3,362 milliards de francs et le bénéfice net de 41,6 millions de francs.

«Ce qui sera intéressant de constater, c'est dans quelle direction les marges évolueront», a ajouté Jochen Gutbrod. Car si la division Usego Hofer Curti est présente dans un marché mûr, les activités de gastronomie, elles, offrent un fort potentiel de croissance en raison du fait qu'elles sont plus axées sur les services que la distribution. De plus, Usego Hofer Curti a été fortement pénalisé par les frais d'amortissements en Russie au cours des dernières années. Les pertes du groupe dans cette région avaient été estimées à 6 millions de francs par Roberto Fröhlich, secrétaire général d'Usego Hofer Curti (lire Le Temps du 15 juin 1999).

Ceci devrait changer. Bon Appétit a revendu sa part dans le centre commercial moscovite Sadko – qu'il détenait via sa participation de 60% au sein de l'entreprise Hopf AG – à l'actionnaire minoritaire russe avec effet rétroactif au 1er juillet. Ce désengagement fait partie de la stratégie de Bon Appétit de se recentrer sur la restauration et l'hôtellerie. Le communiqué de presse du groupe précise par ailleurs que les corrections de valeurs nécessaires ont été totalement intégrées dans l'exercice 1998.

Le groupe Bon Appétit, société née en juin 1999 du regroupement de Bon Appétit Holding et de Usego Hofer Curti, est principalement actif dans quatre secteurs: le commerce de gros (Usego), le commerce de détail (Pick Pay, Primo, Vis-à-vis, Lekkerland, Gourmet Factory), le libre-service en gros du secteur gastronomique (avec Prodega, Growa, Howeg, fresh & net en Suisse et Ewoco, Aldis et N.E.S en France), ainsi que dans la restauration itinérante (SSG).

En outre, le groupe exerce également son activité dans le commerce électronique par le biais de l'entreprise netissimo.com (une coentreprise avec Artificial life), qui sera «on line» à partir de l'automne 1999.