Un petit pas pour la marque à la pomme, un grand bond pour le jeu vidéo mobile? Jeudi 19 septembre, Apple a lancé Apple Arcade, son nouveau service permettant d’accéder à une sélection de 100 applications vidéoludiques pour iPhone et iPad, moyennant environ 5 euros par mois (6 francs en Suisse). Derrière les enjeux commerciaux et stratégiques, déjà largement discutés, s’en cache un autre plus symbolique: la reconnaissance artistique de l’éternel parent pauvre du jeu vidéo, le jeu mobile.

Lire aussi: Ambitieux sur le marché du jeu vidéo, Google et Apple n’ont pas partie gagnée