Apple dit se lancer dans la conquête du marché de la publicité sur mobiles juste après avoir annoncé la vente de la 450’000e tablette tactile iPad sur le marché américain en une semaine seulement. La nouvelle application iAd sera disponible d’ici à la fin de l’année sur les iPhone, iPad et iPod Touch. De grandes ambitions donc: la firme de Steve Jobs vise le marché publicitaire de l’internet mobile, quasiment le monopole de Google.

Apple déjà bien placé

La marque de la pomme entend se tailler une place de choix dans le marché naissant de la publicité en ligne via les téléphones portables. Selon certains analystes, d’ici à 2015, les utilisateurs se connectant à internet via leur téléphone seront plus nombreux que ceux qui préfèrent l’ordinateur, traditionnel. Le marché de la publicité sur mobiles pourrait représenter 1,5 milliard de dollars en trois ans. Avec ses 85 millions d’iPhones et d’iPod vendus en à peine trois ans, Apple profite déjà d’une place de choix sur le marché du mobile. Quasiment 185’000 applications ont été conçues pour ses produits, ce qui a généré environ quatre milliards de téléchargements. Concernant les iPads, certains analystes s’attendent à ce qu’Apple écoule un million de tablettes d’ici fin juin et cinq millions d’ici à la fin 2010, soit plus que les prévisions. Selon le Wall Street Journal, même Google est en danger.

En 2009, Google a racheté un des poids lourds du secteur, AdMob, pour 750 millions de dollars. Plusieurs sénateurs américains avaient fait part de leur inquiétude de voir Google dominer le marché de publicité sur les smart phones comme il le fait déjà sur Internet. C’est qu’AdMob pourrait donner près de 21% de parts de marché aux Etats-Unis à la firme californienne. La nouvelle application apple devrait changer la donne.