C’est la conférence la plus attendue par les développeurs d’applications d’Apple. Lundi a commencé à San Francisco l’événement WWDC, présenté entre autres par Tim Cook, directeur d’Apple. Quelques semaines avant la présentation du futur iPhone, la société a affiché plusieurs évolutions en matière de logiciels, de réalité augmentée et d’intelligence artificielle.

Très attendu, un haut-parleur compatible avec Siri (sur le modèle de l’Echo d’Amazon) n’avait pas été présenté lundi soir au moment d’écrire ces lignes (voir notre site internet pour les dernières informations). Par contre, de nouveaux iPad, dont les ventes ne cessent de baisser depuis plusieurs trimestres, ont été montrés. Apple détient environ 25% de ce marché.

Augmenter l’attractivité

Apple a présenté des améliorations logicielles pour rendre ses iPhone, mais aussi ses iPad, plus attractifs. Plusieurs démonstrations de réalité augmentée (mêlant vision réelle via le capteur photo et des logiciels, dont Pokémon Go) ont été effectuées.

De plus, il sera bientôt possible, pour les utilisateurs du service Pay, de s’envoyer de l’argent entre eux. Jusqu’à présent, Apple Pay – service déjà disponible en Suisse pour une minorité d’utilisateurs de cartes de crédit – permettait surtout d’effectuer des achats entre magasins. Bientôt, Apple Pay permettra à ses amis de s’envoyer de l’argent via l’application de messagerie. Ce sera une concurrence au service Messenger de Facebook, mais aussi à la solution suisse Twint.

Aide en voiture

Apple a aussi annoncé que son système iOS 11 serait plus utile lorsque l’on circule en voiture. Il sera capable de détecter lorsque l’utilisateur conduit et masquera les alertes arrivant de l’iPhone et enverra des messages automatiques aux correspondants pour ne pas perturber le chauffeur. L’iPhone indiquera par ailleurs les limitations de vitesse, via Maps, et sera capable d’orienter l’utilisateur dans les aéroports et les grands centres commerciaux.

Siri, le système de contrôle vocal des appareils d’Apple, sera aussi amélioré. Il sera capable d’effectuer des traductions et parlera de manière plus naturelle, assure la société dirigée par Tim Cook. Siri sera aussi compatible avec la version 4 de Watch OS, le système d’exploitation pour la montre.

A noter enfin que de nouveaux Mac ont été dévoilés, surtout dans le segment haut de gamme, avec certains appareils visant les fans de réalité virtuelle.