Technologie

Apple, première victime de Donald Trump

La multinationale ne devrait pas répercuter les nouvelles taxes sur le prix de ses appareils

Une baisse de 2,2% jeudi, de 2,1% vendredi avant un plongeon de 5,2% lundi. L’action d’Apple – qui était en hausse de 1,5% mardi à l’ouverture de Wall Street – souffre de la guerre commerciale sino-américaine. Les cinq géants américains de la tech – Facebook, Microsoft, Amazon, Google et Apple – ont vu leur capitalisation fondre de 162 milliards de dollars au total lundi. Avec -53 milliards, la marque à la pomme est celle qui est la plus sensible au conflit actuel. Et pour cause: les quatre autres multinationales n’ont quasiment aucune présence en Chine. Non seulement Apple y fait assembler la majorité de ses produits, mais en plus, les consommateurs chinois achètent 20% de ses iPhone.

Lire aussi: Les trois déclencheurs du récent carnage boursier