Technologie

Apple reconnaît dégrader les performances de certains iPhone

Le fabricant admet qu’il ralentit le processeur de téléphones pour ménager la batterie

C’est un sentiment diffus que les utilisateurs d’iPhone éprouvent lorsqu’ils mettent à jour leur appareil: il devient plus lent, moins réactif et ses performances baissent. Ce n’était jusqu’à présent qu’une sensation. C’est désormais un fait prouvé. Mais aussi admis par Apple, qui a communiqué à ce sujet dans la nuit de mercredi à jeudi. La société dirigée par Tim Cook reconnaît qu’elle dégrade les performances de certains iPhone, pour augmenter la durée de vie de leur batterie, affirme-t-elle.

L’affaire a débuté en début de semaine par des observations partagées par un développeur, John Poole, de la société canadienne Geekbench. L’homme a mesuré les performances des iPhone 6S et 7. Il note, tests à l’appui, que les mises à jour 10.2.1 et 11.2.0 du système iOS diminuent la vélocité de ces smartphones. Notamment iOS 10.2.1, qui avait été lancée par Apple pour éviter que des iPhone 6 et 6S ne s’éteignent de manière intempestive, alors même que leur batterie n’était pas à plat. La version 11.2.0 a le même effet, cette fois sur les iPhone 7: ils deviennent moins rapides avec cette version d’iOS.

Protection des batteries

Le développeur a remarqué qu’en changeant la batterie de son iPhone 6S et en installant une neuve, ses performances remontaient en flèche. Selon un système de test («benchmark»), le score passait ainsi de 1466 à 2526 points. Conclusion: Apple introduit un morceau de code pour dégrader les performances de certains iPhone, en fonction de l’ancienneté de leur batterie, pour protéger cette dernière.

Lire aussi: Apple ne cesse de corriger des bugs de l’iPhone. Et il reste des soucis

Face à l’écho de cette étude, Apple a reconnu brider certains iPhone. Dans un communiqué, la société explique qu’elle veut «prolonger la vie des appareils». «Les batteries lithium-ion sont moins aptes à répondre aux demandes de pointe en cas de froid, de faible charge de la batterie ou de vieillissement avec le temps, ce qui peut entraîner une extinction inattendue de l’appareil pour protéger ses composants électroniques», selon Apple. La multinationale précise ceci: «L’année dernière, nous avons publié une fonctionnalité pour l’iPhone 6, l’iPhone 6S et l’iPhone SE afin de lisser les pics de consommation uniquement lorsque cela est nécessaire pour éviter que l’appareil ne s’éteigne de manière inattendue dans ces conditions. Nous avons maintenant étendu cette fonctionnalité à l’iPhone 7 avec iOS 11.2, et prévoyons d’ajouter le support pour d’autres produits à l’avenir.»

Pour éviter cette dégradation des performances, il faut changer de batterie. Apple facture ce service 79 francs, plus 16.70 francs pour l’envoi par la poste.

Publicité