L’information est à considérer avec prudence, mais elle risque de causer des dégâts d’image à Apple. Depuis quelques heures, un groupe de pirates informatiques se faisant appeler «Turkish Crime Family» affirme détenir les identifiants de 300 millions de comptes iCloud. Ces individus exigent une rançon de la part d’Apple: 75 000 dollars en crypto-monnaie ou 100 000 dollars en cartes cadeaux iTunes d’ici au 7 avril. Passé cette date, les pirates menacent de supprimer les informations (photos, contacts, notes, etc.) de ces comptes iCloud.

C’est le site spécialisé américain Motherboard qui a rendu publique cette tentative de chantage. Le site a eu accès à ce qui ressemble à un échange d’e-mails entre un pirate et Apple. Les responsables de «Turkish Crime Family», qui possèdent un compte Twitter créé ce mois, auraient aussi publié sur YouTube une vidéo montrant comment ils accèdent au compte d’un utilisateur d’iCloud.

A lire: Apple lance un nouvel iPad, mais plus personne ne veut des tablettes

Apple n’a pas réagi publiquement suite à la publication de ces informations. Si les pirates étaient effectivement en possession de ces données, ce serait le premier incident majeur à affecter Apple – le piratage de comptes de célébrités, en 2014, était surtout dû à la faiblesse des mots de passe. Mais il n’est pas certain que les pirates détiennent les identifiants de 300 millions de comptes. Ils n’avaient jamais fait parler d’eux auparavant, ils ont donné plusieurs chiffres sur le nombre de comptes piratés et la rançon demandée semble très faible, selon plusieurs experts. Quoi qu’il en soit, il semble prudent, pour les clients d’Apple, de changer de mot de passe iCloud rapidement.