Apple n’a pas encore accès aux 740 millions d’abonnés de l’opérateur China Mobile. Alors que beaucoup spéculaient sur un accord avec le premier opérateur mondial ce mercredi, la firme de Tim Cook s’est contentée de résumer, hier à Pékin, la conférence de mardi effectuée depuis Cupertino (Californie).

La société s’est limitée à présenter à nouveau ses deux iPhone. Par ailleurs, Apple a progressé sur le dossier China Mobile. Selon plusieurs médias, le groupe a obtenu une licence d’exploitation pour utiliser son smartphone sur les réseaux 3G et 4G (à venir) de China Mobile.

Subventions après coup

En parallèle, Apple a dévoilé les prix de ses nouveaux téléphones pour le marché chinois: 4488 yuans (environ 680 francs) pour l’iPhone 5C bas de gamme et 5288 yuans pour le modèle S, haut de gamme. Des tarifs comparables à ceux du modèle 5 actuellement en vente. Et surtout toujours 2,5 fois plus élevés par rapport à ceux des smartphones d’entrée de gamme.

A la différence du marché suisse, où les smartphones sont subventionnés à la conclusion d’un abonnement, les téléphones sont souvent vendus au tarif plein en Chine. Le prix est ensuite petit à petit remboursé durant la période de l’abonnement.

A l’ouverture, mercredi, l’action d’Apple chutait de 4,72% à 471,30 dollars à Wall Street.