Désormais à l’étroit en Suisse, Digitec Galaxus s’étend en Allemagne. Jeudi, le groupe, dont 70% du capital est détenu par Migros, a annoncé son intention d’établir une base à Hambourg début 2018. Cette expansion hors des frontières suisses devrait être profitable aux consommateurs helvétiques, affirme le groupe, qui espère bénéficier de meilleurs prix de la part des fournisseurs.

Le site Galaxus.de proposera autant des articles électroniques de Digitec, tels des smartphones et des drones, que des produits issus du portail généraliste Galaxus, comme des couches, des canapés ou des rouges à lèvres. Le groupe affirme que le positionnement de Galaxus.de sera le même que dans son pays d’origine, soit au même niveau que les concurrents les moins chers. Souvent, en Suisse, Digitec effectue des importations parallèles pour court-circuiter les chaînes classiques d’approvisionnement, ce qui lui permet d’offrir régulièrement des prix moins chers et des articles avant ses concurrents.

En Suisse, une forte croissance: Digitec renforce sa domination du marché suisse du e-commerce

Baisses de prix envisagées

Les consommateurs allemands ont l’habitude d’acheter en ligne, selon la société: les ventes en ligne représentent dans ce pays plus de 20% des transactions dans le secteur non alimentaire, contre 15% en Suisse. La société ne dit pas encore si elle ouvrira des magasins physiques en Allemagne – elle en compte dix en Suisse –, ni depuis quel pays les articles seront expédiés. «L’assortiment allemand ne sera pas le même qu’en Suisse et si un même produit sera vendu dans les deux pays, il est possible qu’il y ait des différences de prix, explique un porte-parole. Cependant, nous essaierons de faire baisser les prix en Suisse: les intermédiaires et les fabricants ont souvent des prix moins élevés en Allemagne.»

Aujourd’hui, la part de marché de Digitec est d’environ 40% en Suisse dans le segment des appareils électroniques vendus en ligne. En 2016, le chiffre d’affaires combiné de Digitec et de Galaxus s’est élevé à 704 millions de francs, contre 696 millions l’année précédente. La société ne communique pas son résultat net. Digitec est le numéro un de la vente en ligne en Suisse, devant Amazon (591 millions), Zalando (534 millions de francs) et Nespresso (325 millions), selon une étude publiée cette semaine par la société iBusiness.

A propos du fondateur: Marcel Dobler, conseiller national, millionnaire, homme d’affaires et sportif d’élite

Effectifs en hausse

Si le chiffre d’affaires de Digitec Galaxus a été quasi stable en 2016, la société est en pleine expansion dans deux domaines. Celui des effectifs, d’abord: entre janvier et septembre, le groupe a engagé 300 personnes, pour totaliser désormais 1128 employés.

Cette progression accompagne une augmentation de ses capacités logistiques. Sa principale centrale de distribution située à Wohlen, en Argovie, vient de voir sa surface totale passer de 36 000 à 46 500 mètres carrés, soit l’équivalent de presque sept terrains de football. Désormais, 300 personnes y travaillent, ainsi que plusieurs robots qui parcourent 100 kilomètres de rayon. A Wohlen se trouvent désormais environ 1,5 million d’articles au total. L’assortiment comprend entre 200 000 et 300 000 produits différents.