C’est un client de prestige que vient de s’offrir Threema. L’entreprise suisse, qui propose une messagerie éponyme, vient de signer un contrat avec la Conférence des commandants des polices cantonales de Suisse. Plusieurs milliers de policiers utiliseront ainsi l’application de la société suisse, une app ultra-sécurisée et respectueuse de la vie privée qui offre des services comparables à ceux de WhatsApp (propriété de Meta), Signal (appartenant à une fondation) ou encore Telegram (en mains de ses fondateurs russes).