L’inflation s’accélère pour un nombre croissant de biens et services. Les prix de l’essence et du chauffage s’envolent. La hausse des prix pétroliers atteint 32,1% en mars sur base annuelle en réponse à la guerre en Ukraine et aux sanctions contre la Russie. Un autre choc s’apprête à frapper le porte-monnaie des ménages, celui des primes maladie.