élections

Après les «midterms», les marchés gardent leur calme

Les résultats ne sont pas une totale surprise. Par conséquent, la réaction des places financières a été limitée. Les bourses asiatiques, puis européennes, ont ouvert en vert.

Les marchés asiatiques ont accueilli plutôt prudemment les résultats des élections de mi-mandat aux Etats-Unis, les investisseurs semblant rassurés par l'absence d'une forte «vague bleue» contre le président américain Donald Trump.

A la Bourse de Tokyo, l'indice Nikkei a fini la séance de mercredi en léger repli de 0,28%. A Hong Kong, l'indice Hang Seng a gagné 1,17%, tandis que Shanghai et de Shenzhen perdaient respectivement 0,26% et 0,59%. Séoul et Taipei s'inscrivaient aussi dans le vert: +0,33% pour le premier, +0,66% pour le second.

Retrouvez notre suivi de ces élections.

Soulagement

«La menace d'un tsunami bleu s'est officiellement dissipée», a commenté Stephen Innes, responsable des échanges Asie-Pacifique chez Oanda, cité par l'AFP. Un tel scénario «effrayait» les investisseurs, ils sont donc désormais soulagés car «l'issue du scrutin va in fine soutenir le mandat du président et élever la probabilité de nouvelles mesures de relance budgétaire.»

Lire aussi: L’embellie économique ne profitera pas aux républicains

Selon un commentateur qui intervenait cette nuit sur CNN, les démocrates, qui ont donc désormais la majorité à la Chambre des représentants, pourraient même travailler de concert avec l'administration Trump sur de nombreux sujets, dont les investissements pour les infrastructures et les coûts des médicaments. Dans une telle perspective, a-t-il dit, les marchés vont rester plutôt positifs.

Réunion de la Fed

La prudence des investisseurs asiatiques était aussi de mise à la veille d'une réunion de politique monétaire de la Banque centrale américaine (Fed) qui se tiendra mercredi et jeudi. Ils s'intéresseront aux signaux concernant un possible relèvement des taux en décembre. Pendant la campagne électorale, le président Trump n'a pas cessé de reprocher à la Fed de vouloir mener une politique de resserrement monétaire.

Mercredi matin, les bourses européennes ont ouvert en vert, ne montrant ainsi aucun signe de panique. Les anticipations sur l'évolution du marché américains sont, selon l'agence Bloomberg, également positives.

Lire aussi: Les démocrates vont donner du fil à retordre à Donald Trump

Notre revue de presse: Les médias pensent que la cohabitation va être difficile à Washington

Publicité