Fondée en septembre 2013, la start-up Arkimed a développé, avec le soutien de la Clinique de La Source à Lausanne, un nouveau système de gestion des images opératoires. La technologie permet aux chirurgiens de commander par trois simples gestes les images dont ils ont besoin au cours d’une intervention. Tout cela à distance et en temps réel. La main remplace ainsi la souris. La solution s’appuie sur les dernières évolutions de la technologie Kinect. En juin dernier, après quatre mois de test, le système a été introduit en salle d’opération.