La bonne nouvelle pour Ascom est tombée le 1er février. Elle a été confirmée hier lors de la présentation officielle des résultats 2004. Le groupe renoue avec les bénéfices: 47 millions de bénéfice net (perte de 68 millions en 2003), 77 millions de bénéfice d'exploitation (–27 millions). La marge opérationnelle, négative en 2003, atteint 6,3%. Les liquidités nettes, de 127 millions, progressent de 131%. «L'année 2004 est la preuve, par les chiffres, que notre stratégie est la bonne», constate Rudolf Hadorn, directeur général du groupe.

Le chiffre d'affaires, à périmètre comparable, progresse de 3%, mais en réalité il diminue de près de 20%, à 1,24 milliard de francs, en raison de la cession de certaines activités, en France principalement. La division Wireless Solutions, qui fournit des services de communication interne dans les hôpitaux, les homes et les usines, enregistre une stagnation du chiffre d'affaires à 273 millions de francs, mais une forte progression du bénéfice opérationnel, à 39 millions (+18%). La division Security Solutions (communication sécurisée pour la police, l'armée, les entreprises de transport) voit son chiffre d'affaires augmenter de 4,8%, à 260 millions, alors que le bénéfice d'exploitation, stable, atteint 19 millions. La division Transport Revenue, à vendre, réalise un chiffre d'affaires de 241 millions de francs (–9,8%) et un bénéfice de 23 millions de francs (+328%).

Le groupe annonce des perspectives 2005 basées sur une progression de 4 à 5% du chiffre d'affaires, et de 8 à 10% du bénéfice d'exploitation. Le titre, plombé par des prises de bénéfices, a chuté hier de 3,75%, mais a gagné 77% en un an.