«Je roule au gaz naturel.» Cette inscription qu’on lit régulièrement sur des véhicules suscite la controverse sur les réseaux sociaux. Certains y voient du greenwashing car elle laisse entendre que le carburant est propre. D’aucuns relèvent que le gaz naturel, c’est 90% de méthane, un gaz très polluant. Le débat est d’autant plus vif que les prix de cette énergie sur les marchés de gros européens atteignent des sommets jamais vus en dix ans.