Canberra et les GAFA calment le jeu à la veille de l’examen du projet de loi australien qui vise à contraindre les géants d’internet à rémunérer les médias pour l’utilisation de leurs contenus. Après s’être entretenu avec le directeur général de Facebook Mark Zuckerberg et son homologue de Google Sundar Pichai durant le week-end, le secrétaire au Trésor Josh Frydenberg a indiqué que les discussions avaient fait «de grands progrès».

Au moment de la présentation de ce «code de conduite contraignant» en janvier dernier, Google avait menacé l’Australie de lui retirer l’accès à son moteur de recherche si cette législation devait être mise en place en l’état. Facebook pour sa part avertissait que l’entreprise pourrait empêcher les utilisateurs du réseau social et d’Instagram de partager des nouvelles sur ses plateformes.