Autodesk étend la gratuité de ses logiciels à la Suisse

Formation 2200 écoles pourront en profiter

Après l’Amérique, le monde entier. La multinationale californienne Autodesk, qui emploie près de 300 personnes sur les hauteurs de Neuchâtel et 7300 au total, a annoncé mercredi dans un communiqué qu’elle offrirait un accès gratuit à l’ensemble de ses logiciels au «monde éducatif».

En mai dernier, Autodesk avait déjà fait une annonce similaire – par la voix du président américain Barack Obama –, mais s’adressait alors uniquement aux étudiants du continent américain. Depuis mardi, Autodesk a étendu cette offre au reste du monde: Afrique et Europe. L’Asie en profite depuis août.

Depuis le début de la semaine, les quelque 50 logiciels spécialisés dans le dessin assisté par ordinateur (DAO) conçus par Autodesk sont ainsi gracieusement mis à disposition des professeurs et étudiants de plus de 2200 établissements secondaires et post-secondaires du pays – soit quelque 850 000 personnes. Coût de l’opération: 15 millions de francs.

«Une forme de publicité»

Les étudiants des Ecoles polytechniques fédérales, plus grands utilisateurs de ces «planches à dessin numériques» – utilisées dans des secteurs aussi divers que la conception de la Ford Mustang la plus récente, le dernier Batman ou les gratte-ciel new-yorkais –, profitent en fait gratuitement de ces logiciels depuis «plusieurs années déjà», rappelle Jérôme Zufferey. L’architecte et informaticien chargé de cours à l’EPFL poursuit en relevant que les multinationales font volontiers ce genre d’investissement: «C’est une forme de publicité; en utilisant tel ou tel programme pendant leur formation, les étudiants seront plus enclins à les acheter une fois qu’ils seront sur le marché du travail.» Microsoft propose par exemple un accès de quatre ans à sa suite «Office» pour «quelques dizaines de francs». Adobe – et son logiciel phare Photoshop – est également bradé pour les étudiants, souligne Jérôme Zufferey.

Alors, simple coup de pub? «Nous préférons le voir comme une manière d’inspirer les étudiants avec ces possibilités de design pendant qu’ils sont encore jeunes», répond une porte-parole d’Autodesk.