Etats-Unis

Les autorités américaines portent plainte contre le courtier FXCM

La plainte accuse FXCM (Forex Capital Markets) de ne pas avoir respecté les exigences en vigueur en termes de capitalisation nette. Cette décision a provoqué un effondrement du cours de son action en bourse

Le régulateur des marchés américain des matières premières (CFTC) a déposé plainte jeudi contre le courtier spécialisé dans les opérations de change FXCM en lui reprochant de ne pas avoir respecté les exigences de capitalisation.

FXCM (Forex Capital Markets) s'était retrouvé en grande difficultés en janvier 2015 lorsque la Banque nationale de Suisse avait décidé de laisser sa monnaie s'apprécier naturellement, alors qu'elle l'empêchait jusqu'ici d'aller au-delà de 1,20 franc suisse pour un euro.

Lire aussi: Les courtiers en devises ont été mis en déroute par l’annonce de la BNS

Pris de court par cette décision, FXCM n'avait été sauvé que par un prêt d'urgence octroyé par la holding diversifiée américaine Leucadia.

La CFTC a déposé plainte devant un tribunal de New York, accusant FXCM de ne pas avoir respecté les exigences en vigueur en termes de capitalisation nette: celle-ci aurait dû se chiffrer au minimum à 25 millions de dollars de plus que ses expositions au 15 janvier 2015.

Une sous-capitalisation discrète

Or, FXCM a reconnu ce jour-là que ses engagements dépassaient ses avoirs de 200 millions de dollars, ce qui implique que sa sous-capitalisation s'élevait à 175 millions de dollars, indique la CFTC.

Il n'a pu être remédié à cette sous-capitalisation que grâce à un prêt de 279 millions de dollars accordé par Leucadia, souligne-t-on de même source. La CFTC reproche également à FXCM de ne pas l'avoir informée de cette sous-capitalisation manifeste.

De plus, l'enquête menée après ces événements a permis d'établir que FCXM soldait les comptes négatifs de ses clients par une politique de «zeroing out», ce qui revient à les protéger contre toute perte, ce qui est illégal au regard des règlements de la CFTC. En conséquence, la CFTC demande au tribunal d'imposer des dommages civils et une injonction à FXCM empêchant toute violation à l'avenir.

Suite au dépôt de cette plainte, le cours de l'action FXCM chutait lourdement dans les échanges électroniques d'après-séance à Wall Street, perdant 9,49% à 9,25 dollars vers 21h30 GMT. 

Publicité