Aux Etats-Unis, les entreprises suisses versent les salaires les plus élevés. Selon le rapport Switzerland’s Economic Impact in the US, présenté mardi à l’ambassade suisse à Washington, le salaire moyen des employés américains travaillant pour une filiale helvétique était de 101 800 dollars (environ 98 000 francs) par an en 2016. Soit quasiment 40 000 dollars de plus que le salaire annuel moyen américain. Selon les statistiques de l’OCDE, il s’établissait la même année à 62 153 dollars.

Les entreprises suisses se placent également devant les autres filiales étrangères. Pour les firmes allemandes, en deuxième position, ce salaire était de 94 200 dollars, suivies des entreprises japonaises avec une moyenne de 89 000 dollars. «L’Allemagne et le Japon emploient beaucoup de travailleurs dans le secteur automobile, tandis que les entreprises suisses emploient des personnes plus qualifiées, compare Martin Naville, directeur de la Chambre de commerce Suisse-Etats-Unis. Ce n’est pas que les compagnies suisses paient trop, mais c’est qu’elles sont actives dans des secteurs avec une plus-value plus élevée.»