Sébastien Dumusque le dit avec calme. Mais il scrute avec nervosité les bulletins météo de ces prochains jours. Pour la station de ski des Pléiades, dont il préside la coopérative, la semaine de vacances de février vaudoise est sans doute la dernière qui pourrait permettre de sauver les meubles, cet hiver.

Les précipitations sont quasiment absentes. Ou alors elles le sont sous forme de pluies dévastatrices pour les pistes de ski. Le mois de janvier le plus chaud depuis trente ans dans les régions de montagne: cette phrase, extraite du dernier bulletin climatologique de MétéoSuisse, confirme ce qu’il se passe sur les pentes des stations de moyenne montagne.