Les caisses de pension sont «avares», si l'on en croit une enquête de la NZZ am Sonntag. Elles ont gagné plus de 100 milliards de francs l'an dernier grâce à l'envol des bourses, mais les assurés n'en recevront qu'une très petite partie. 

Selon UBS, le rendement des instituts de prévoyance s'est élevé à 11,1% en moyenne en 2019, profitant ainsi d'une hausse de 30% des actions suisses et de 23% des actions mondiales. Mais la rémunération des avoirs des assurés actifs se limitera en moyenne à 2,5%, selon le consultant Complementa, soit environ 25 milliards de francs.