«Dans le marché unique, nous ne serions pas opposés à une consolidation des entreprises. Ce serait même souhaitable d’avoir plus de groupes paneuropéens.» C’est Margrethe Vestager qui s’exprime, la commissaire européenne à la Concurrence, celle-là même qui avait bloqué la fusion entre Siemens et Alstom l’année dernière. Les temps changent…