Energie

Axpo a vu son bénéfice net fondre au premier semestre

Axpo a souffert de la baisse des prix sur le marché de l’électricité, au premier semestre 2015-2016 clos fin mars. Le producteur et fournisseur d’énergie argovien a vu son bénéfice net reculer de 18% à 350 millions de francs

Axpo a fait face à un environnement de marché difficile en Europe et en Suisse. Son résultat a été affecté par le repli des prix dans le commerce de gros, a-t-elle indiqué lundi dans un communiqué. La faiblesse des prix de l’énergie (charbon, gaz et pétrole) ainsi que les faibles coûts du CO2 ont aussi eu un impact négatif. Sans oublier la mise à l’arrêt du bloc 1 de la centrale nucléaire de Beznau.

Le chiffre d’affaires du groupe s’est contracté de près de 5% à 3,04 milliards de francs, malgré des résultats réjouissants de sa filiale, les Forces motrices de Suisse Centrale (CKW), souligne la firme. Sur le plan opérationnel, le résultat avant intérêts et impôts (EBIT) s’est élevé à 372 millions contre 623 millions de francs lors de l’exercice précédent. Il s’agit d’une baisse de 40%.

Si le bénéfice net a reculé moins fortement que l’EBIT, cela s’explique par l’amélioration du résultat financier, qui avait subi l’an dernier à pareille époque de fortes pertes au niveau des cours de change, et par une moindre charge fiscale, poursuit Axpo.

Cessions envisagées

Le flux de trésorerie a atteint 135 millions de francs, soit une hausse de près de 100 millions de francs par rapport à l’exercice précédent. Les investissements nets ont, quant à eux, progressé de 365 millions de francs à 462 millions en raison principalement de l’acquisition de la société allemande Volkswind. Le cash-flow est resté inchangé à -327 millions de francs.

Le total du bilan s’est amélioré de 1,4 milliard de francs à 20,3 milliards par rapport au semestre précédent. Mais le ratio de fonds propres s’est fixé à 32,6% contre 38,5% lors du premier semestre 2014-2015.

L’entreprise indique, par ailleurs, que sa transformation avance bien. Elle se focalise sur une gestion rigoureuse des coûts et la recherche de nouvelles sources de revenus. Le groupe envisage de céder certaines de ses installations secondaires.

Miser sur le courant vert

Axpo ne fait pas de prévision pour l’ensemble de l’exercice 2016. Mais la firme table sur le fait que les énergies renouvelables rapporteront plus que la production d’énergie conventionnelle.

L’entreprise publiera ses résultats annuels le 21 décembre. A fin mars 2016, elle employait 4273 personnes à plein-temps.


Lire aussi:

Publicité