Le plus gros producteur d’énergie suisse, Axpo, a formulé vendredi auprès du Conseil fédéral une demande de soutien temporaire, de 4 milliards de francs, face à l’extrême volatilité du marché. Et Berne a consenti un tel crédit «pour éviter de mettre en péril l’approvisionnement énergétique du pays», Axpo étant une entreprise d’électricité «d’importance systémique pour la Suisse», a annoncé l’Office fédéral de l’énergie mardi. Le crédit est donc à disposition, comme une bouée de secours. On verra si Axpo l’utilisera.