Innovation

B2B Cherry incite les entreprises à partager

La plateforme lausannoise lance un système permettant de mieux valoriser des biens sous-exploités, à l’exemple de véhicules d’entreprise, de places de parc, d’espaces de travail ou de compétences humaines

Supposons qu’une fleuriste possède un véhicule qu’elle peut prêter trois après-midi par semaine. Ailleurs en Suisse, une physiothérapeute souhaite utiliser ce véhicule pour transporter du matériel. Si la fleuriste accepte de prêter sa camionnette, elle récolte des points qu’elle pourra, par exemple, dépenser pour bénéficier d’une place de parc au centre de Lausanne ou bénéficier de conseils en marketing. Les possibilités sont multiples.

C’est le credo de la start-up lausannoise B2B Cherry, qui a présenté, mercredi, son modèle. «Nous voulons proposer une plateforme d’économie collaborative pour valoriser des biens sous-exploités et permettre aux PME mais aussi aux grandes sociétés de partager plutôt que de posséder», résume Maïté Florentin, cofondatrice de B2B Cherry. Des photographes, des garagistes, des coiffeurs, des cabinets de conseils ou des centres de congrès ont déjà manifesté leur intérêt. Le Swisstech Convention Center serait intéressé, par exemple, à échanger des salles de conférences sur la plateforme. «Près de 75 entreprises sont en attente et prévoient de mettre leurs ressources sur notre plateforme», affirme Valery Buret, également cofondateur de B2B Cherry.