Rebondissement dans l'affaire de pots-de-vin qu'aurait versé British Aerospace Systems (BAE Systems) à un prince saoudien pour décrocher un contrat de vente d'armes et qui défraie la chronique depuis plusieurs années: le groupe britannique a demandé mercredi la reprise de l'enquête à son encontre, abandonnée l'an dernier au nom de la sécurité nationale.

Flash-back. BAE Systems signe un contrat en 1985 pour livrer 72 avions de chasse Eurofighter pour un montant record de 86 milliards de francs. En mai 2004, The Guardian révèle que le contrat surnommé Al Yamamah a fait l'objet des pots-de-vin versés à un prince saoudien. En novembre de la même année, la Serious Fraud Office (SFO), organisme public chargé de traquer la corruption, confirme qu'une enquête est en cours. Berne accorde l'entraide judiciaire car l'argent aurait transité par des banques suisses. En décembre 2006, Tony Blair, alors premier ministre, affirme que l'enquête est abandonnée au nom de la sécurité nationale.

Cette décision est contestée par l'OCDE qui presse la Grande-Bretagne à faire toute la lumière sur cette affaire. Deux associations - Campaign Against Arms Trade et The Corner House font appel auprès de la Haute cour de justice. Le mois dernier, celle-ci juge la décision d'abandonner l'enquête illégale.

Plusieurs cas de corruption

Enfin ce mardi, un rapport rédigé par un ancien premier magistrat, Lord Harry Woolf, égratigne encore un peu plus l'image de BAE Systems et condamne ses méthodes. Il lui recommande d'améliorer ses garde-fous en terme d'éthique. La commission Woolf a été mise en place suite à la controverse déclenchée par l'abandon de l'enquête de la SFO.

Pour le président du conseil d'administration de BAE Systems, la réouverture de l'enquête ne devrait pas concerner uniquement le contrat Al Yamamah, mais aussi quatre autres contrats faisant l'objet d'accusation de corruption.

Toutefois, cette volonté de montrer patte blanche contredit une information selon laquelle Londres négocierait avec l'administration américaine l'abandon d'une enquête liée au contrat saoudien menée aux Etats-Unis.