La pandémie de covid et la guerre en Ukraine influencent profondément le contexte économico-financier mais ces deux événements ne vont pas déboucher sur un nouveau monde, estime la division de gestion d’actifs de Pictet, qui présentait ce mardi ses prévisions à cinq ans. L’inflation et la croissance mondiales vont retourner à leur niveau d’avant 2008, même si la première va demeurer élevée et reculer progressivement, estiment les spécialistes du groupe bancaire. Pour eux, le principal changement qui marquera l’avenir proche sera un recul prolongé du dollar, qui va pénaliser les actions américaines mais profiter aux pays émergents. Dans un contexte dans lequel les investisseurs devront revoir leurs attentes de performance à la baisse.