La transaction doit permettre à Bâloise-Holding de développer son portefeuille immobilier, un secteur décrit comme attrayant. Le groupe rachète, via Bâloise Vie, un paquet d'actions représentant 70% des titres et des droits de vote, ont indiqué vendredi les parties à l'opération.

Les vendeurs sont l'actionnaire majoritaire Pax Anlage, soit Pax Holding (Société coopérative) ainsi que sa filiale Pax (Société suisse d'assurance sur la vie). Les 104 000 actions concernées constituent 57,63% du capital-actions et des droits de vote de Pax Anlage (Pax de Placements), une société cotée à la bourse suisse.

Par ailleurs, Bâloise a conclu un contrat de rachat des actions détenues par l'assureur allemand Nürnberger Lebensversicherung, basé à Nuremberg (Bavière). Ce paquet porte sur 24 000 actions, représentant 13,33% du capital-actions et des droits de vote, précise le communiqué décrivant l'offre publique d'achat (OPA).

Les deux transactions devraient être achevées dans le courant du premier semestre 2017. La réalisation est soumise l'aval des autorités compétentes.

Prime de 18,6%

En ce qui concerne l'OPA, Bâloise propose 1600 francs en espèces par action disséminée dans le public. Le prix comprend une prime de 18,6% par rapport à la valeur moyenne pondérée par le volume des 60 derniers jours de transactions boursières. Le conseil d'administration de Pax Anlage recommande aux actionnaires d'apporter leurs titres.

Jeudi, l'action Pax de Placements a clôturé à 1430 francs à la Bourse suisse, soit un montant inférieur de 11,9% au prix de l'OPA. L'offre courra à partir de la publication du prospectus, prévue aux alentours du 10 mars, avec les délais d'usage en la matière, y compris les prolongations.

Chercher des débouchés

Selon Bâloise, le portefeuille de Pax Anlage comprend des immeubles à vocation diversifiée, avec des rendements «attrayants». L'acquisition permet à Bâloise Vie de trouver un débouché pour ses placements dans le contexte de taux d'intérêt négatifs, qui prévaut en Suisse depuis deux ans.