La Banque cantonale de Zurich (Zürcher Kantonalbank/ZKB) a dégagé un bénéfice brut en baisse de 15%, à 847 millions de francs en 2010, contre 1 milliard en 2009. Cette réduction est essentiellement due à un net recul des produits du négoce.

Le bénéfice net a baissé de 3%, à 729 millions, contre 751 en 2009. L’afflux net de nouveaux capitaux a atteint 11,96 milliards de francs l’an dernier, contre 6,35 milliards durant l’exercice précédent, indique la banque ce matin dans un communiqué.

Le dividende versé au canton et aux communes de la région zurichoise se monte à 379 millions. Le produit des opérations avec intérêts a atteint 1,09 milliard de francs, en baisse de 3%, avec des marges en recul.

Négoce en recul de 28%

Le produit des commissions et prestations de services a progressé de 5%, à 532 millions. Les recettes des activités de négoce ont subi un recul de 28%, à 367 millions, mais l’année précédente avait été exceptionnelle, relativise la banque.

Les produits d’exploitation ont totalisé 2,03 milliards, contre 2,23 en 2009, mais les charges correspondantes se sont également repliées, à 1,18 milliard contre 1,23 l’année précédente. Le ratio charges/produits a augmenté à 61,9%, contre 58,8% en 2009.

En fin d’exercice, le bilan totalisait 126,4 milliards de francs (117,2 milliards à fin 2009). Les prêts à la clientèle ont atteint 71,1 milliards, contre 67,8 l’année précédente. Quant aux dépôts, ils s’élèvent à 73,9 milliards de francs contre 73,1 en 2009.

Selon le communiqué de la banque, l’environnement devrait rester exigeant en 2011 mais la direction de l’établissement s’attend cependant de «bons résultats».