Avec des actifs sous gestion de 63 milliards de francs à fin décembre 2000, un résultat brut de 128 millions, un bénéfice net de 88 millions et une rentabilité nette des fonds propres de 31,4% (contre 3% pour la banque de détail, 6% pour les activités de banque d'affaires et 25,5% pour celles de négoce), la division financière reste la vache à lait du groupe BCV.

Dès le 30 septembre, son organisation sera cependant modifiée. Une «Asset Management Company» (AMC), regroupant les activités de gestion institutionnelle, les fonds d'allocation d'actifs et les mandats de gestion collective, sera créée. Elle contrôlera environ 28 milliards d'actifs et englobera les services d'analyse financière. Dans la division financière, les activités classiques de private banking resteront séparées. Cette nouvelle organisation permettra de développer les synergies avec les entités étrangères de la BCV, notamment avec Ecofi en France.